Aidez-nous à réaliser notre Tour de France en soutenant notre campagne Ulule !

GreeNicoTour a son site et il est éco-conçu !

GreeNicoTour, un site internet éco-conçu pour limiter son impact sur l'environnement ! Découvrez-comment.

08/08/2021 Emeline Bergiste

Ça y est, l’association GreeNicoTour a son site internet et comme nous ne faisons pas les choses à moitié, nous avons choisi de ne pas déroger à nos valeurs sport / santé / planète. Il était important pour nous d’avoir un site nous permettant de transmettre nos messages et nos actions tout en ayant un impact le plus faible possible sur l’environnement. 

greenicotour_site_ecoconcu_large.jpg

Pour cela, le site internet a été imaginé et développé par Ame sensible selon les principes d’éco-conception de service numérique.  Vous y trouverez notamment la carte interactive de notre tour de France en courant pour la planète, une aventure qui lance véritablement l’association et pour laquelle Nicolas a besoin de vous ! Il vous suffira de sélectionner les étapes et remplir le formulaire de contact en fonction du besoin (Dormir, Pédaler, Agir et Soigner).

Les impacts environnementaux du numérique sont loin d’être négligeables : consommation d’énergie primaire, émission de gaz à effet de serre (GES), consommation d’eau, extraction de matériaux… On parle aujourd’hui d’un secteur responsable de 4% des émissions de GES mondiales, et avec une utilisation croissante du numérique dans nos vies, ces impacts ne cessent de progresser !

Un service numérique repose sur trois “tiers” que sont : les terminaux des utilisateurs, le réseau, et les serveurs. Chacun de ces tiers a un impact non négligeable sur l’environnement, que ce soit lors de son utilisation ou de sa fabrication

Au niveau des terminaux des utilisateurs

Les appareils électroniques engendrent un fort impact sur notre planète, essentiellement lors de leur fabrication.  Plus une page web est complexe, plus le terminal de l’utilisateur doit être puissant : réduire la complexité d’une page (le nombre d’éléments du DOM), permet de réduire le risque de déclencher l’obsolescence du terminal, et donc indirectement de réduire le besoin de fabriquer de nouveaux terminaux.

Le site internet a donc été conçu de manière à ne proposer que les fonctionnalités essentielles à son bon fonctionnement, avec des pages et une architecture simples, ainsi que des animations limitées.

Au niveau du réseau

Le réseau permet de faire transiter les ressources : lorsqu’un utilisateur accède à une page web, il utilise le réseau informatique pour accéder au site et à ses données sur le serveur. Son impact environnement réside essentiellement dans sa consommation d’énergie pour fonctionner. Réduire le poids de la page et des ressources permet de limiter la quantité de données transférées, et donc avoir un impact moindre au niveau de son utilisation.

Le site de l’association fait appel à des ressources limitées, qui sont toutes stockées sur son propre serveur vert. Images, scripts, styles, ou polices d’écriture : toutes les ressources sont optimisées et compressées, et le cache est utilisé au maximum. 

Au niveau du serveur

Le serveur, situé dans des datacenters, est une machine branchée en permanence qui répond aux requêtes des utilisateurs, c’est lui qui stocke le site internet et qui renvoie les informations permettant de l’afficher sur les terminaux des utilisateurs. Limiter les requêtes (appels au serveur) et le nombre de serveurs différents et choisir un hébergement vert permet de minimiser son impact sur l'environnement.

En plus de limiter le nombre de requêtes au serveur et de n’appeler que des ressources stockées sur son propre serveur, GreeNicoTour a choisi d’héberger son site internet à Genève, en Suisse, sur un serveur Infomaniak alimenté aux énergies renouvelables.  Infomaniak est engagé depuis 2007 dans la transition écologique via une charte de 20 engagements concernant l’énergie, les datacenters, la mobilité, la RSE, ou encore les achats et déchets. 

Les résultats

Les performances techniques du site GreeNicoTour ont été mesurées grâce à Lighthouse et WebPageTest, et elles sont très bonnes ! Ces outils permettent de mesurer l'efficacité du code et de la solution technique dans un besoin de performance et de disponibilité pour les utilisateurs, sans considération écologique particulière.

performances_lighthouse_greenicotour.jpg

Pour ce qui est de l'impact écologique, le site a été évalué via l'outil mis à disposition par GreenIT : l'EcoIndex. Et là aussi, les résultats sont très bons ! Cet outil met en regard la conception du site par rapport à une checklist de 115 bonnes pratiques d'éco-conception. Avec le score de A sur les principales pages du site GreeNicoTour, on peut conclure que la mission est remplie.

performances_ecoindex_greenicotour.jpg

Pour 10 000 pages vues par mois, la page d'accueil de notre site émet en un an la quantité de carbone que sont capables d'absorder deux arbres ! Découvrez plus d'informations de ce genre sur Website Carbon (en anglais)

Auteur

Emeline : auteur sur le blog

Emeline Bergiste

Webdesigner indépendante et engagée pour la planète et pour le vivant.

A lire aussi

Plus d'actualités